J’ai dit mon employeur que j’avais une sclérose en plaques, Eve témoigne (32 ans)
vendredi 18 octobre 2013

Vous pouvez vous aussi témoigner à l’aide du formulaire en lien de votre expérience.
Chaque situation est unique, personnelle .... (emploi, âge, état de santé, employeur, régime public, privé, etc.)
Votre témoignage est destiné à être publié sur le site et restera anonyme.

JPG - 24.7 ko

N’hésitez pas lorsque vous êtes devant un choix important à contacter une association qui connaît bien le handicap et à lui poser vos questions.
Pour trouvez votre délégation départementale APF : http://www.apf.asso.fr/index.php/apf-en-france
A consulter aussi le blog juridique de l’APF

Présentation

Je m’appelle (prénom fictif) : Eve
Je suis : de sexe féminin
Mon âge actuellement : 32 ans
La date de mon diagnostic SEP : 30 ans

Mon emploi au moment où je l’ai dit

Type de structure (choix multiple) : Artisan
Ma profession, catégorie professionnelle : Relieuse, restauratrice en bibliothèque

Mon témoignage

La date à laquelle j’ai indiqué que j’avais la SEP à mon employeur (environ) : 2010

Pourquoi je l’ai dit
J ’étais en congé maladie depuis 4 mois et je recherchais la cause de mes douleurs de mes fourmillements et de mon extrême fatigue. Mon entreprise m’a demandé d’aller chez le médecin de l’entreprise puis mon entreprise à lu le diagnostic censé être confidentiel et enfin on m’a invitée à démissionner...

Comment j’ai abordé le sujet
Mon entreprise à appris ma maladie en même temps que moi. Elle n’a pas osé me dire qu’elle savait le diagnostic, elle a préféré me dire que vu mes problèmes de dos car je demandais depuis 2 ans un tabouret pour pouvoir travailler quelquefois assise, je devais envisager à trouver un autre métier.

Ce qui à changé après cette annonce
Mon entreprise à profiter d’un moment de faiblesse de ma part pour me demander de démissionner, j’ai refusé et ils m’ont licenciés 4 mois après et ils ne m’ont pas payés pendant 6mois. Je ne me suis pas battue contre cette injustice car j’étais trop malade sur le moment et après c’ était trop tard.

Pour terminer mon témoignage

Nous vous remercions de votre témoignage Eve.


Un livre utile à commander :

APF Écoute Infos : Voir le lien vers le livre. Il se peut que n’ayez pas toutes les informations sur vos droits pour décider, faire un choix sur une orientation. Il est difficile de comprendre ce qui arrive lorsque la situation change, sans compter les pressions, les conseils qui sont donnés à ce moment là.