À lire : La sclérose en plaques, cette maladie du sang : Le parcours atypique d’un chercheur malade.
mardi 5 février 2019

À lire : La sclérose en plaques, cette maladie du sang : Le parcours atypique d’un chercheur malade.

David Fruchtmann, Albin Michel, janvier 2019, 272 pages. ISBN 978-2-226-44004-4.

 Site de l’éditeur : www.albin-michel.fr.


Résumé éditeur :

Atteint d’une sclérose en plaques à l’âge de trente-deux ans, l’auteur de ce témoignage, un chercheur en biophysique, aborde sa maladie avec le point de vue de sa profession. Il effectue des recherches, consulte à l’étranger, suit des cours de médecine, et comprend que, pour faire cesser les atteintes au cerveau et à la moelle épinière, il faut avant tout soigner le système immunitaire. Après plusieurs années de réflexion, et contre l’avis de nombreux neurologues spécialistes de cette pathologie, il convainc un hématologue de le faire bénéficier d’une greffe de moelle osseuse. Depuis ce traitement, reçu il y a huit ans, il se porte bien. Alors, pourquoi, aujourd’hui encore, les hématologues n’interviennent-ils qu’occasionnellement dans le traitement de la sclérose en plaques ?

Ce livre ne prétend pas inciter à un traitement particulier. Il a pour but d’aider les patients à rester maîtres de leur destin en leur permettant de s’approprier les connaissances scientifiques qui concernent leur pathologie. Il revient à chacun, avec l’aide de son médecin, de trouver les options thérapeutiques qui lui correspondent le mieux. Le temps est venu de décloisonner les domaines de la médecine et de favoriser une prise en charge des malades plus individualisée.