Thèse : Mémoire et sclérose en plaques.
mercredi 29 août 2018

Thèse : Mémoire et sclérose en plaques.

Amaya Saenz. Psychologie. Université Charles de Gaulle - Lille III, 2014. Soutenue publiquement le 17 décembre 2014.

  • Pdf, 266 pages.

- Site éditeur : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01233817.


Résumé : Cette thèse propose d’explorer les capacités en mémoire épisodique de patients atteints de sclérose en plaques (sep). A notre connaissance, l’analyse des processus touchés et préservés a fait l’objet de peu de travaux. L’une des raisons historiques semble être la création, dès les années 1980, de batteries d’évaluation rapide destinées aux neurologues. Ainsi, le golden standard de l’évaluation mnésique dans cette affection est le srt (dujardin et al., 2004) qui permet difficilement de contrôler les troubles d’encodage et de récupération. L’objectif de cette thèse sera dans un premier temps de documenter à l’aide d’épreuves permettant une analyse des processus mnésiques, les capacités de mémoire épisodique verbale dans la sep. Les performances de trois groupes de patients (sep, maladies d’Alzheimer et de Parkinson) seront comparées dans l’épreuve rl/ri-16 items.

Cette étude sera destinée à vérifier si une majorité de patients sep présente une amélioration du rappel libre après délai contrairement aux deux autres affections testées. Si tel est le cas, l’hypothèse d’un temps de traitement, insuffisamment long pour les patients sep entre les rappels immédiats, mériterait d’être testée. Pour cela, une version parallèle du cvlt sera créée. Ainsi, les performances des patients seront comparées intra-individuellement lors de l’administration de l’épreuve dans sa version originale et lors d’une version où les temps entre les présentations de la liste de courses seront allongés. Un troisième volet sera destiné à tester les capacités de consolidation à long terme (une étude dans ce domaine pour la sep). Une analyse anatomo-fonctionnelle sera conduite en éprouvant l’hypothèse d’un lien entre les performances de rappel à une semaine et la volumétrie hippocampique des patients sep.