L’Europe restreint provisoirement l’usage du daclizumab (Zinbryta) aux scléroses en plaques très actives et très évolutives.
lundi 10 juillet 2017

EMA restricts use of multiple sclerosis medicine Zinbryta.

(Anglais) www.ema.europa.eu.


L’Agence européenne du médicament vient de restreindre provisoirement l’usage du daclizumab (Zinbryta) aux patients atteints de sclérose en plaques très actives et non répondeurs aux autres traitements, ainsi qu’aux patients ayant une maladie d’évolution rapide qui ne peuvent pas être traités par d’autres médicaments. De plus, ce traitement ne doit pas être administré aux patients ayant une maladie hépatique. « Ces recommandations sont des mesures transitoires, alors que la réévaluation du Zinbryta est en cours », indique l’Agence européenne du médicament (EMA). Cette réévaluation a été initiée à la suite du décès d’une patiente atteinte d’une insuffisance hépatique fulminante au cours d’une étude observationnelle, et après la notification de quatre autres cas d’atteintes hépatiques graves. (...) Extrait article abonnés.

[Le quotidien du pharmacien, Charlotte Demarti, 10/07/17.

www.lequotidiendupharmacien.fr.