Ce que j’ai envie de dire sur l’emploi, Lola témoigne (33 ans)
dimanche 24 mai 2015

Vous pouvez retrouver ce questionnaire témoignage ICI et y répondre si vous le souhaitez.

Racontez votre situation, votre expérience ...

Chaque situation est unique, personnelle ....

JPG - 24.7 ko

Présentation

Je m’appelle (prénom fictif) : Lola
Je suis : de sexe féminin
Mon âge actuellement : 33 ans
La date de mon diagnostic SEP : 1997

Je souhaite dire
Cette maladie est un calvaire. Il n’y a pas de traitement et les traitements dit de fond sont pleins d’effets secondaires. La société nous considèrent comme des faignants. Il faut constamment se justifier et expliquer nos symptômes invisibles et c’est usant. On ne parle presque jamais de cette maladie dont le handicap est invisible. L’insertion professionnel est inadaptée pour cet handicap et même en entreprise adaptée on nous traitent de faignants. Les professionnels de santés dont les neurologues minimisent ce handicap et les dégâts psychologiques. Lors d’une poussée un interne ne m’a même pas fait d’arrêt en disant que l’hospitalisation suffisait. C est une honte. A quand une prise de conscience du désarroi dans lequel nous sommes.

Pour terminer mon témoignage

Un dernier mot ! : Je voudrais qu’on nous respectent et qu’on comprennent le handicap invisible.

Nous vous remercions de votre témoignage Lola.