Comment je vois les choses, j’ai + de 5 ans avec le diagnostic SEP, Soltana témoigne (36 ans)
lundi 17 février 2014

Le cheminement avec la maladie est particulier à chaque personne ... Merci de nous dire "comment vous voyez les choses" maintenant.

- Vous pouvez retrouver le questionnaire témoignage et y répondre si vous le souhaitez

JPG - 24.7 ko

Je m’appelle (prénom fictif) : Soltana
Vous êtes ? : Une femme
Votre âge actuel ? : 36 ans
Année de votre diagnostic ? : 2013

Comment pensez-vous, vous êtes reconstruit(e) ?
Cela fait 5 ans que les médecins croyaient que j’avais une mauvaise circulation du sang alors que j’étais en pleine poussée à chaque été. Pour mon cas, je ne dirais pas que je me suis reconstruite mais plutôt que j’ai une colocataire qui est entrée dans ma vie et on cohabite en évitant de "s’embrouiller".
J’ai compris quels étaient les éléments déclencheurs d’une poussée : c’est à dire stress intense d’une working girl, déception, contrariété... et j’en passe des mauvaises ondes que peut subir mes émotions.
Donc, je reste ZEN.

Vous êtes-vous replié(e) sur vous-même ?
Un peu au début comme n’importe qui qui apprend qu’il a une sclérose en plaque ; mais après comme je suis une personne optimiste, je dirais qu’il y a des jours avec un beau soleil et des jours gris ainsi la vie continue.

Avez-vous ressenti le besoin d’un soutien psychologique ?
Pas pour le moment, parce que c’est tout frais le diagnostic mais je pense quand je commencerai le traitement de fond j’en aurai besoin.
Connaissez-vous notre (N°vert SEP) ? : Oui

Notre N°vert 0800 85 49 76 est gratuit à partir d’un poste fixe et anonyme, cette écoute est ouverte du lundi au vendredi de 13h00 à 18h00. N’hésitez pas à appeler, cela fait du bien de parler et d’être écouté(e). Des psychologues sont à votre écoute.

Pour terminer

Que souhaitez vous dire tout simplement...
J’espère qu’on arrivera à guérir de cette maladie, voir réduire les divers troubles et les effets secondaires des traitements.

Très bonne continuation à vous

Nous vous remercions pour votre témoignage Soltana.