Nouveautés Plan du site Newsletter Sites APF Ecoute Infos Contact
Accueil du sitePublications Ouvrages, revues, cinéma etc.
Dernière mise à jour :
lundi 19 juin 2017

Statistiques éditoriales :
1014 Articles

Statistiques des visites :
2236137 
depuis 01 Septembre 2009

Informations

Évènements autour de la

Journée Mondiale 2017

 

Pour la première fois en France, une étude portant sur 800 personnes (personnes malades, aidants, employeurs et population active) se penche sur l’impact de la SEP dans la sphère professionnelle.

 

LES "ECOLES DE LA SEP"

2017

 

Ligne d’écoute :

      • DES DIFFICULTES A UTILISER LE TELEPHONE ?

Le service SEP-PSY par tchat ou mail est fait pour vous !

 

Vu dans la presse en 2011

10119 visites | En ligne : 11 janvier 2012

Des informations dans la presse médicale, sur la toile du net.... sur la recherche à travers le monde.
L’approche de ces textes n’est pas toujours aisée, très souvent une connaissance scientifique est la bienvenue... mais notre souhait est de vous informer sur la connaissance de la maladie, vous indiquer surtout que des voies s’ouvrent...

Il se peut aussi que les liens vers certains sites n’aboutissent plus après quelques jours, l’actualité sur ces sites ayant changé.


Mise à jour du 8 décembre 2011

- Classement des Hôpitaux 2011 - 2012 et par discipline : (neurologie) la sclérose en plaques

Source : Institut Moncey et Santé Value pour le Nouvel Observateur.

« Le palmarès national des hôpitaux et cliniques est publié chaque année par "le Nouvel Observateur", en partenariat avec Europe1 vient de paraître. Grâce à une carte interactive, Challenges.fr vous permet d’identifier en quelques clics les meilleurs structures du public et du privé, région par région.

Ce classement est réalisé par des experts du secteur, Philippe Presles et Mohamed Qafli, qui ont récupéré les données de 1.500 établissements, afin d’estimer leurs performances. Pour ce faire, ils ont utilisé des critères tels que l’équipement, les technologies, la capacité d’accueil, les effectifs, la complexité des interventions pratiquées…

Outre une note de performance, les tableaux contiennent des données chiffrées essentielles. Les 25 spécialités de l’édition nationale sont accompagnées de conseils pratiques. Trois pages régionales permettent de repérer d’un coup d’œil les meilleurs établissements pour 50 pathologies, des moins "lourdes" aux plus complexes. »


Mise à jour du 28 novembre 2011

- Le compte-rendu du congrès patients de la Fondation ARSEP (2011)
20ème édition - 50 pages et aussi au format Pdf (1.7Mo)

Sommaire du compte-rendu

- Compte-rendu de la journée scientifique européenne

  • Physiopathologie de la SEP
  • Protection et réparation de la myéline
  • Imagerie et biomarqueurs
  • Perspectives thérapeutiques

- Actualités des nouveaux traitements

  • de nouvelles molécules
  • les médicaments par voie orale
  • les médicaments du futur

- La recherche à la parole

  • Comparaison des lymphocytes T dans le sang, le liquide céphalo-rachidien et le système nerveux central de patients ayant une SEP.
  • Nomadmus

- Questions - réponses
Pr Thibault MOREAU, Dr Pierre-Olivier COURAUD, Dr David-Axel LAPLAUD et Dr Romain MARIGNIER

- Ateliers

  • Avancées thérapeutiques
  • Activités physiques et SEP
  • Prise en charge socio-professionnelle
  • Maternité, paternité et SEP

Mise à jour du 10 novembre 2011

5th Joint triennial congress of the European and Americas Committees for Treatment and Research in Multiple Sclerosis
Amsterdam, The Netherlands
19.10.2011 - 22.10.2011

- La fampridine pour le traitement des troubles de la marche : des résultats confirmés dans les études d’extension. (Goodman A et al. Rochester, Etats-Unis)

Alors que deux études MS-F203 et MS-F204 en phase III, randomisées contre placebo, ont mis en évidence une amélioration des troubles de la marche avec la fampridine chez environ 39% des patients après 14 et 9 semaines de traitement, des études d’extension en ouvert avec un suivi à long terme des patients ont été mises en place. (...) (...). L’efficacité de la fampridine au cours de la phase d’extension a été évaluée en mesurant l’évolution de la vitesse de la marche au cours du traitement . Chez les patients initialement répondeurs à la fampridine, ayant poursuivi le traitement, les résultats indiquent un maintien de l’efficacité de la fampridine même si la maladie progressant, les vitesses de marche diminuent avec le temps. En revanche, les patients non répondeurs à la fampridine chez qui le traitement est poursuivi, ont une dégradation plus rapide de leur vitesse de marche. Les données de tolérance sont conformes à celles observées au cours des deux études de phase III.


- Daclizumab et SEP rémittente : des résultats significatifs sur le taux annualisé de poussées, la progression du handicap et les critères IRM. (Giovannoni G et al. Londres, Royaume-Uni)

Le daclizumab est un nouvel anticorps monoclonal qui semble réduire l’activité des lymphocytes T et augmenter la prolifération des cellules NK CD56+ via une interaction avec l’IL2. (...)
Après un an de traitement, 81% et 80% des patients traités par daclizumab 150 et 300 mg n’avaient toujours pas présenté de poussée (versus 64% sous placebo). Le traitement par daclizumab a permis aussi de diminuer significativement le risque de progression du handicap (-57% et -43% dans les groupes daclizumab 150 et 300 mg versus placebo ; p=0,021 et p=0,09). La comparaison des IRM entre la huitième et la vingt-quatrième semaine de traitement confirme l’efficacité du daclizumab avec une diminution significative du nombre de lésions Gd+ et de lésions T2, nouvelles ou en expansion (versus placebo). L’incidence des évènements indésirables a été comparable dans les trois groupes de traitement. Une élévation transitoire des transaminases hépatiques supérieure à cinq fois la normale a été rapportée chez 4% des patients traités par daclizumab (versus <1% sous placebo). De nouveaux résultats sont attendus au cours de la phase d’extension de cette étude et de l’étude de phase III DECIDE qui est toujours en cours.


- Étude DEFINE de phase III avec le BG-12 : des résultats observés chez plus de 1000 patients (Gold R et al. Bochum, Allemagne)
Alors que le stress oxydatif joue un rôle majeur dans la physiopathologie de la SEP, le BG-12 doué d’un mécanisme d’action original, exerce un puissant effet antioxydant en stimulant la voie du Nrf2. Après les premiers résultats favorables des études de phase II, l’efficacité et la tolérance du BG-12 (deux doses) ont été évaluées dans DEFINE, une étude de phase III randomisée et menée en double aveugle contre placebo. Au total, 1237 patients atteints de SEP rémittente et ayant un score initial EDSS compris entre 0 et 5, ont été inclus. Après un suivi de 96 semaines, les résultats indiquent une efficacité très significative du BG-12 sur la survenue de poussées, critère principal de l’étude, avec une réduction du risque de poussées de 49 et 50% (deux doses ; p<0,0001) versus placebo. Le risque de progression du handicap à deux ans, mesuré par une augmentation du score EDSS maintenue à 12 semaines, est aussi significativement diminué versus placebo (...). Les données IRM confirment l’efficacité clinique du BG-12 et mettent en évidence une diminution du nombre de lésions Gd+ (p<0,0001 aux deux doses) et une réduction du nombre de lésions T2 nouvelles ou en expansion (p<0,0001). Les données de tolérance sont rassurantes avec une incidence comparable des évènements indésirables dans les bras BG-12 et placebo, sauf des bouffées de chaleur et des effets gastro-intestinaux plus fréquents dans le bras BG-12. Ainsi le BG-12, qui associe une efficacité significative sur tous les critères, un profil de tolérance satisfaisant et la possibilité d’un traitement par voie orale, devrait bientôt constituer une nouvelle alternative thérapeutique pour les patients présentant une SEP rémittente.


- Résultats de l’étude BRAVO menée avec le laquinimod
(Vollmer TL et al. Denver, Etats-Unis)

Cette étude de phase III BRAVO a évalué l’efficacité et la tolérance du laquinimod versus placebo et versus interféron bêta-1a i.m. Pour être inclus dans cette étude, les patients devaient présenter une SEP rémittente et un score EDSS compris entre 0 et 5.5 et ne devaient pas avoir reçu de traitement antérieur, notamment par interféron bêta. Au total, respectivement 434, 447 et 450 patients ont été traités par laquinimod, interféron bêta-1a i.m et placebo. Les résultats bruts concernant le taux annualisé de poussées, critère principal de l’étude, ne mettent pas en évidence de différence significative entre le laquinimod et le placebo (...) tandis que l’interféron bêta-1a i.m permet une réduction significative versus placebo (...).

Les données de cette étude indiquent une dissociation des résultats d’efficacité concernant le laquinimod avec, semble-t-il, un effet modeste vis-à-vis des marqueurs cliniques et IRM d’inflammation et un effet plus marqué sur les paramètres de dégénérescence neuronale.


Mise à jour du 3 novembre 2011

- La supplémentation en vitamine D3 prévient-elle l’ostéoporose des patients SEP ?
(Steffensen LH et al. J Neurol. 2011 Sep)

Les auteurs ont cherché à démontrer qu’une dose hebdomadaire de 20000 UI de vitamine D3 pourrait prévenir l’ostéoporose fréquemment observée chez les patients atteints de SEP, ambulatoires et âgés de 18 à 50 ans (n=71). Cet essai en double aveugle versus placebo de phase 2 à été mené sur une période de 96 semaines. Tous les patients recevaient par ailleurs 500 mg/j de calcium. L’objectif premier était la variation de densité osseuse au niveau de la hanche, du rachis et du poignet. 68 patients ont terminé l’essai. Dans le groupe supplémenté, le taux moyen de 25-OH vitamine D à l’inclusion était de 55 nM et de 123 nM à S96. Cependant, à la fin de l’essai les variations de densité osseuse étaient identiques entre le groupe verum et le groupe placebo. Les résultats n’étaient pas affectés par le sexe ou le taux sérique de 25-OH vitamine D.

  • Conclusion : une supplémentation hebdomadaire par 20000 U de vitamine D3 ne prévient pas l’ostéoporose fréquente dans la SEP.

Mise à jour du 23 septembre 2011

- Grossesse et natalizumab : Une étude observationnelle de 35 grossesses au cours du traitement par natalizumab
(Hellwig K et al. Mult Scler. 2011 Aug ; 17(8) : 958-63)
Department of Neurology, St. Josef Hospital, Ruhr University Bochum, Bochum, Germany.
fev 2011.

Les auteurs rapportent le suivi de 35 femmes porteuses d’une SEP devenues enceintes alors qu’elles recevaient un traitement par natalizumab et de 23 femmes enceintes porteuses d’une SEP non traitée. Parmi les femmes exposées au natalizumab durant la grossesse, 29 ont donné naissance à un enfant normal et un enfant présentait une hexadactylie. Cinq grossesses ont évolué en fausse couche et une femme a souhaité une IVG. L’activité de la SEP ne s’est pas accentuée après l’arrêt du natalizumab, durant la grossesse ou après l’accouchement, et il n’a pas été observé de différence significative lors des comparaisons avec le groupe témoin.

Ces résultats suggèrent qu’une IVG n’est pas obligatoire lorsqu’une grossesse survient sous natalizumab, mais qu’en revanche elle nécessite une surveillance rigoureuse. Mais il est à noter que les femmes qui souhaitent une grossesse doivent, en l’état des connaissances, arrêter le natalizumab.


Mise à jour du 20 septembre 2011

- Actualités sur la sclérose en plaques
A écouter à la radio, le 27 septembre 2011 à 14h00 sur France Culture.

« Avec ou sans rendez-vous » Le sujet de l’émission : "La sclérose en plaque touche aujourd’hui en France 80 000 personnes. Elle est la première cause de handicap neurologique du sujet jeune. Peu de maladies du système nerveux, à la vérité, ont fait l’objet d’autant d’avancées au cours de ces 20 dernières années. Ce sont ces avancées que nous allons évoquer avec notre invitée, le docteur Caroline Papeix, médecin des Hôpitaux de Paris, neurologue à la Salpêtrière, spécialiste de la sclérose en plaques."

- Source le site de France Culture

- Émission : « Avec ou sans rendez-vous »

Par ailleurs le Dr Caroline Papeix à publié un livre : « La Sclérose en plaques - S’informer pour mieux se soigner ».


- Sclérose en Plaques : plusieurs infos sur le net

  • Gilenya, la pilule contre les poussées de sclérose en plaques, disponible en 2012 Futura Sciences
  • Merck KGaA : développement dans la sclérose en plaques. Cercle Finance News
  • Sclérose en plaques : un traitement prometteur disponible début 2012 Maxisciences

- Interview du docteur Audrey Rico, Hôpital de la Timone Marseille.

29 nouveaux gènes associés à la sclérose en plaques et nouveau traitement.

Vidéo : www.dailymotion.com


- Sclérose en plaques : une pilule synonyme d’énorme progrès pour les malades.

Source : France 24


- Cellules souches : démarrage d’un essai clinique pour la sclérose en plaques

Un essai clinique utilisant des cellules souches adultes autologues (appartenant à l’organisme dans lequel elles seront réinjectées) devrait démarrer en Grande-Bretagne fin 2011 afin de trouver un traitement potentiel pour la sclérose en plaque (SEP). Cette maladie neurologique auto-immune chronique du système nerveux central entrave la transmission des messages nerveux du cerveau au reste du corps.

Bulletins Electroniques Grande-Bretagne (Dr Claire Mouchot) 19/09/11


Mise à jour du 19 aout 2011

- Sclérose en plaques : 29 nouvelles variantes génétiques identifiées.

Pas moins de 29 nouvelles variantes génétiques liées à la sclérose en plaques (SEP) ont été identifiées par une équipe internationale de chercheurs, dont fait partie le Dr John Rioux de l’Institut de cardiologie de Montréal. (…).

En mars dernier, un gène dont le rôle dans la réaction immunitaire expose certains enfants à un risque plus élevé d’avoir la SEP avait été identifié par des chercheurs de l’Université McGill.

  • et dans le journal "Le Parisien" du 10 aout 2011.

- Conséquences de l’arrêt du natalizumab sur l’activité de la sclérose en plaques

Par David Laplaud (CHU de Nantes) Article commenté : Disease activity return during natalizumab treatment interruption in patients with MS O’Connor PW, Goodman A, Kappos L et al. Neurology. 2011 ;76(22):1858-65.

Afin de limiter le risque de Leuco-Encéphalite Multifocale Progressive (LEMP) sous natalizumab au cours de la sclérose en plaques, une stratégie thérapeutique évoquée par certains experts était d’arrêter le traitement de façon programmée (fenêtres thérapeutiques). L’arrêt du natamizumab n’a cependant jamais été évalué en termes de sécurité d’emploi, de rebond d’activité de la maladie ou de stratégie thérapeutique alternative. (…). Un rebond de poussée ou de lésions actives au-delà de ce qui était observé antérieurement n’a donc pu être mis en évidence chez ces patients. Après interruption du natalizumab, la maladie retournait à son activité antérieure en l’espace de quelques mois.

Source NCBI

Source : neuroscoop.net.


- Fampyra

Point d’information sur les dossiers discutés en commission d’AMM - Séance du jeudi 21 juillet 2011 - Communiqué

Fampyra® (fampridine) des laboratoires Biogen Idec Ltd, est un nouveau médicament indiqué pour améliorer de la capacité de marche des patients adultes atteints de sclérose en plaques qui présentent des troubles de la marche.

Cette AMM sera assortie de l’obligation pour le laboratoire de réaliser une étude supplémentaire post-AMM d’efficacité et de sécurité d’emploi dans un délai déterminé.

La France avait émis un avis défavorable à l’octroi de cette AMM, compte tenu d’un rapport bénéfice/risquesjugé négatif.

Dans ce contexte, la Commission d’AMM propose que la prescription de Fampyra® soit réservée aux seuls neurologues, les patients concernés devant être pris en charge et suivis par des spécialistes de la sclérose en plaques . Le profil de tolérance du médicament, qui inclut des risques importants au niveau neurologique (crises d’épilepsie, étourdissements, troubles de l’équilibre) ou cardiologique (troubles du rythme), nécessite par ailleurs que la réponse individuelle au traitement soit régulièrement évaluée.

Source AFSSAPS

Autre source : AEM agence européenne du médicament


- Gilenya

Fiche sur le médicament sur le site Suisse de la sclérose en plaques

Le principe actif : le Fingolimod (Gilenya®) est un nouveau médicament. Il s’agit d’un modulateur des récepteurs de la sphingosine 1-phosphate (S1P).

Indication : Diagnostic confirmé de sclérose en plaques de type récurrent/rémittent.


Mise à jour du 12 juillet 2011

- Découverte d’Axin2, la protéine qui protège la myéline

Ces scientifiques de l’Université de Californie, de l’Université de Stanford et de l’Université de Cambridge ont trouvé une pièce maîtresse du puzzle pour le traitement de la sclérose en plaques (SEP), une nouvelle molécule qui pourrait bien conduire à un traitement médicamenteux qui résorbe les dégâts causés par la maladie, en stimulant un gène identifié comme le régulateur essentiel de la remyélinisation. Ces recherches ont été publiées dans l’édition en ligne du 26 juin de la revue Nature Neuroscience.

La recherche a été réalisée sur des tissus cérébraux humains et de souris pour explorer la fonction de cellules appelées oligodendrocytes. Ces cellules fabriquent les gaines de la myéline, les enveloppes qui entourent les cellules nerveuses et les aident à envoyer leurs signaux de manière plus efficace. Les dommages ou la perte de ces gaines, en cause dans la sclérose en plaques, entrave la capacité du cerveau à envoyer ses signaux correctement, et conduit à des symptômes tels que la difficulté à contrôler les mouvements du corps. (…)

Les chercheurs ont conclu que le gène Axin2 est le régulateur essentiel de la remyélinisation et pourrait donc être une cible pour des médicaments afin d’accélérer ce processus.

Source : Nature Neuroscience, 2011 doi:10.1038/nn.2855 Axin2 as regulatory and therapeutic target in newborn brain injury and remyelination (Vignette NHS “La gaine de myéline (jaune) entoure la cellule nerveuse intérieure”)


- Cure thermale pour les patients atteints de SEP à Lamalou-les-Bains (Le Midi Libre - 24 juin 2011)

En collaboration avec des associations de malades, la ville thermale organise depuis cinq ans des séjours spécifiques pour les patients atteints de sclérose en plaques (SEP) : en plus des trois semaines de cure, le patient bénéficie "d’un programme adapté à travers des ateliers de sophrologie, do in, qi gong mais aussi d’une éducation thérapeutique à l’activité physique". Lamalou-les-Bains a également organisé une journée d’information sur la SEP le samedi 25 juin.


Mise à jour du 6 juin 2011

- Flash infos lors du Journal télévisé de TF1 le vendredi 3 juin, à visionner


Mise à jour du 1er juin 2011

- Rendez-vous au 20h00 du Journal télévisé de TF1 le vendredi 3 juin pour regarder le sujet "SEP et emploi" tourné avec l’UNISEP pour sa campagne en faveur des personnes atteintes par la SEP.


Mise à jour du 26 mai 2011

- L’émission "Allô Docteurs" sur la sclérose en plaques est maintenant en ligne : sur le site de France 5 (suite de la mise à jour du 25 mai 2011).
Il ne faut oublier que l’émission devait parler au nom de l’UNISEP avec l’ARSEP, APF et l’AFSEP


Mise à jour du 25 mai 2011

- Sur France 5 l’émission "Allô Docteurs" le 26 mai à 14h sera consacrée à la sclérose en plaques, les neurologues, Professeur Catherine Lubeztki et Docteur Patrick Hautecoeur, animeront ensuite un tchat de 15h à 16h sur le site "Allo Docteurs". Adresse internet du tchat Ce tchat est ouvert à tous les internautes qui pourront poser en direct leurs questions aux deux neurologues.


- Le médicament oral Fampyra (fampridine) en attente d’être autorisé en Europe :


- Des vidéos à regarder et à écouter sur le sujet Comment choisir sa psychothérapie ? sur le site "Allo Docteurs".


Mise à jour du 25 mars 2011

- Lancement de Sativex(R) en Espagne pour traiter l’hypertonie spastique dans les cas de sclérose en plaques (SEP).

Source : www.boursereflex.com.


- GILENYA
Le 9 mars 2011, Santé Canada a approuvé le GilenyaMC (fingolimod) en capsule pour le traitement de la forme cyclique (poussées-rémissions) de sclérose en plaques (SP). Il s’agit du premier traitement modificateur de l’évolution de la maladie oral mis au point pour le traitement de la SP.

Source : http://scleroseenplaques.ca/fr/recherche/medmmo_20110310.htm.


- Soleil et vitamine D.
L’étude montre aussi que le niveau de vitamine D et l’exposition au soleil sont des facteurs qui influencent indépendamment le risque de la maladie.

http://www.neurology.org/content/76/6/540.abstract

Source : www.psychomedia.qc.ca.


- Traitement Zamboni :

Un « dérapage médico-médiatique ».

source : www.cyberpresse.ca.


- Pas de veine ! Le point sur la polémique de l’IVCC dans la SEP.

Neurologie.com. Volume 2, Numéro 7, septembre 2010.

Pr Bruno Brochet.

extrait www.john-libbey-eurotext.fr.


Mise à jour du 15 mars 2011

- Surveillance de l’utilisation du natalizumab en Suède

(Holmén C et al. Multiple Sclerosis. 2011 Jan 12 [Epub ahead of print])

Les auteurs rapportent les données d’efficacité et de tolérance du natalizumab dans la sclérose en plaques (SEP) depuis sa mise sur le marché en Suède en août 2006 jusqu’en août 2010.

Mille cent cinquante-deux patients (71,4% de femmes) ont été inclus et 149 patients ont arrêté le traitement. La principale cause d’arrêt du traitement était le désir de grossesse.
Cinquante-deux (4,5%) patients ont présenté des anticorps anti-natalizumab qui étaient persistants chez 1,6%. Les effets indésirables graves ont été rares, mais 3 cas de leucoencéphalopathie multifocale progressive (LEMP) ont été identifiés. Sept patients sont décédés, mais la cause du décès était, a priori, sans rapport avec le natalizumab. Pour les patients rémittents, il a été observé, durant la période d’observation de 24 mois, une amélioration significative des différents paramètres : EDSS moyen (-10,7%), Multiple Sclerosis Seevrity Scale (MSSS -20,4%), Multiple Sclerosis Impact Scale (MSIS -29, physique -9,9%, psychologique -13,3%) et Symbol Digit Modalities Test (SDMT +10,7%).

Les résultats de cette surveillance après mise sur le marché montrent que le natalizumab est généralement bien toléré et efficace au long terme chez les patients porteurs d’une forme active de SEP, toutefois le risque de LEMP ne doit pas être ignoré.
(Source NCBI pubmed)


Mise à jour du 26 janvier 2011


-  Une vidéo sur l’étude (controversée) du Docteur ZAMBONI et un point sur la recherche sur la SEP
Source Radio Canada, 16 janvier 2011, 29 mn. La vidéo est sur You Tube.
  • Une vidéo très intéressante.

- Fingolimod, bientôt dans la sclérose en plaques.

Le fingolimod est une substance originale ayant la propriété d’inhiber la migration des lymphocytes au niveau des ganglions lymphatiques et du thymus. Par conséquent, elle diminue le nombre de lymphocytes auto réactifs pénétrant dans le système nerveux central. Elle agit sur des récepteurs particuliers, sphingosine 1 phosphate, qui sont aussi présents sur les cellules nerveuses. Cette dernière particularité et des données expérimentales ont fait évoquer un possible rôle neurotrophique du fingolimod.

(…) L’inquiétude initiale en ce qui concernait la tolérance n’a pas été confirmée. Une bradycardie et des troubles de conductions transitoires ont été observés sous fingolimod à forte dose. Des infections herpétiques sont apparues chez 5,5 % des patients sous fingolimod à faible dose. Malheureusement 2 patients sont décédés. Treize patients ont présenté un œdème maculaire avec récupération complète chez 11 d’entre eux.

Ces 2 essais illustrent bien l’intérêt du fingolimod mais soulignent aussi que l’usage des médicaments de cette seconde génération imposera un suivi clinique systématique afin de limiter les conséquences des effets indésirables rares.

Dr Christian Geny

Kappos L et coll. A placebo-controlled trial of oral fingolimod in relapsing multiple sclerosis. N Engl J Med 2010 ;362:387-401. Cohen JA et coll. Oral fingolimod or intramuscular interferon for relapsing multiple sclerosis. N Engl J Med 2010 ;362:402-15.

Source : www.jim.fr


- Gilenva
Novartis SA a obtenu l’homologation en Suisse et en Australie pour son médicament Gilenya.

Swissmedic, l’Agence suisse pour les produits thérapeutiques et l’Australian Therapeutic Goods Administration (TGA) ont accordé l’homologation pour le médicament Gilenya en utilisation par voie orale dans le cadre du traitement de la sclérose en plaques, a annoncé lundi la société pharmaceutique dans un communiqué.

Gilenya avait déjà obtenu l’homologation aux Etats-Unis et en Russie. La commission préparatoire des autorités européennes a recommandé la semaine passée l’autorisation du médicament.

Source : http://www.romandie.com

Voir aussi l’avis de l’AEM en anglais : http://www.ema.europa.eu.


- Fampyra
Biogen Idec reçoit un avis défavorable du CHMP.
Source : http://www.businesswire.com


- Cladribine
Les autorités de santé européennes ont maintenu vendredi leur avis négatif à l’encontre d’un des projets les plus prometteurs de Merck KGaA, le traitement contre la sclérose en plaque cladribine.

Source


Mise à jour du 21 janvier 2011

- L’atteinte axonale au cours de la SEP rémittente est diminuée par le natalizumab : Gunnarsson M et al. Ann Neurol. (Octobre 2010).

L’atteinte axonale au cours de la SEP s’observe, à un stade très précoce, dans les lésions de SEP et dans la substance blanche en apparence normale comme en témoignent les études anatomopathologiques, les études IRM et celles utilisant des biomarqueurs. Il existe de nombreux arguments pour penser que l’atteinte axonale suivie d’une gliose astrocytaire est responsable de l’apparition du handicap irréversible. L’efficacité des traitements de la SEP sur l’atteinte axonale et la gliose astrocytaire est encore débattue. Dans cette étude les auteurs ont évalué l’effet du natalizumab sur deux marqueurs, spécifiques de l’atteinte cérébrale, mesurés dans le liquide céphalorachidien (LCR) des patients porteurs d’une SEP. Des prélèvements de LCR ont été effectués chez 92 patients porteurs d’une forme rémittente de SEP avant traitement par natalizumab et après 6 et 9 mois de traitement. Chez 86 patients, le natalizumab a été introduit après un traitement immunomodulateur du fait d’une maladie évolutive. Les taux de chaînes légères de neurofilaments (NFL) et de Glial Fibrillary Acidic Protein (GFAP) ont été déterminés par une méthode ELISA. (...)
En conclusion, l’étude démontre que le natalizumab diminue l’atteinte axonale observée dans les SEP d’évolution rémittente. Il est probable qu’un traitement anti-inflammatoire efficace peut réduire la perte axonale et prévenir ainsi le handicap irréversible. Source :pubmed.


- Tabagisme et SEP
(Le Quotidien du Médecin - 17 janvier 2011)
Une méta-analyse de 14 études (3.052 cas et 457.619 témoins), révèle que le tabagisme est associé à un plus grand risque de développer une sclérose en plaques (SEP) (1.48 ; IC=1,35-1,63) et qu’il existe un effet dose, la susceptibilité augmentant avec la consommation de tabac.
Cette méta-analyse n’a cependant pas réussi à affirmer ou infirmer un lien entre tabagisme et la progression secondaire de la SEP car les études donnent, sur ce sujet, des résultats hétérogènes. Pour les auteurs, "quelques études démontrent que le tabagisme commencé tôt dans la vie accroît la probabilité de SEP sévère ou à progression continue. Nos résultats suggèrent qu’il pourrait exister une association entre le tabagisme et le risque de SEP secondairement progressive". Quant au mécanisme, certaines études excluent la nicotine et montrent que le monoxyde d’azote pourrait être mis en cause.

 

Articles de cette rubrique

  1. Bibliographie : Silencieuse et puissante. (Témoignage).
    Origine : 9 mars 2017 | Auteur : N. Eva | En ligne : 9 mars 2017

  2. Bibliographie : "Cette inconnue". (Témoignage d’Alain Giraud).
    Origine : 24 février 2017 | Auteur : Giraud A. | En ligne : 24 février 2017

  3. Magazine "Forte" n° 01 février 2017. Société suisse de la sclérose en plaques.
    Origine : 14 février 2017 | Auteur : Société Suisse de la SEP | En ligne : 14 février 2017

  4. Livre photos `M’aime pas peur`.
    Origine : 1er février 2017 | Auteur : Schneider E. | En ligne : 1er février 2017

  5. Magazine FORTE n° 04 novembre 2016.
    Origine : 14 novembre 2016 | Auteur : Société Suisse de la SEP | En ligne : 14 novembre 2016

  6. Magazine SP automne-hiver 2016.
    Origine : 8 novembre 2016 | Auteur : Société canadienne de la sclérose en plaques. | En ligne : 8 novembre 2016

  7. Bibliographie : la douceur de survivre. (Mai 2016).
    Origine : 13 juin 2016 | Auteur : Richard C. | En ligne : 13 juin 2016

  8. La Myéline. Le turbo du cerveau. (2016)
    Origine : 4 mai 2016 | | En ligne : 4 mai 2016

  9. Ouvrage : "Fleurs d’encre" suite
    Origine : 5 avril 2016 | Auteur : Collectif. | En ligne : 11 octobre 2016

  10. La Sclérose en plaques : les nouveaux traitements.
    Origine : 5 avril 2016 | Auteur : Dr Caroline Papeix | En ligne : 5 avril 2016

  11. Dix années de Sclérose en Plaques.
    Origine : 10 mars 2016 | Auteur : Aubert T. | En ligne : 10 mars 2016

  12. Nouvelles de la vie
    Origine : 2013 | Auteur : Thierry Aubert | En ligne : 21 mars 2014

  13. Douleur et souffrance dans les situations de handicap (journées d’études APF Formation à l’UNESCO)
    Origine : mai 2011 | Auteur : APF Formation (journées d’études à la maison de l’ UNESCO) | En ligne : 13 septembre 2012

  14. Vous avez une escarre ? Que faire pas à pas ?
    Origine : mars 2011 | Auteur : Jean-Marc Fraissinet | En ligne : 11 octobre 2011

  15. La carrière de personnes atteintes de sclérose en plaques, implication associative et travail biographique
    Origine : février 2011 | Auteur : Séverine Colinet | En ligne : 3 février 2011

  16. T’es qui, toi ?
    Origine : 2011 | Auteur : Eric Borget | En ligne : 21 novembre 2011

  17. Qu’est-ce qu’elle fait maman ?
    Origine : 2009 | Auteur : Cécile Hernandez-Cervellon | En ligne : 8 novembre 2011

  18. Des principes pour promouvoir la qualité de vie des personnes atteintes de SEP
    Origine : 23 juin 2008 | Auteur : Fédération internationale de la Sclérose En Plaques. | En ligne : 26 mai 2009

  19. La guerre des nerfs : 33 ans, sclérose en plaques
    Origine : 2008 | Auteur : Cécile Hernandez-Cervellon | En ligne : 8 novembre 2011

  20. Le Point sur... La sclérose en plaques (VIDAL- ARSEP)
    Origine : 2008 | Auteur : Pr T. Moreau | En ligne : 2 novembre 2009

  21. La confiture de roses n’a pas d’épine
    Origine : 2007 | Auteur : Patricia Dechâteau | En ligne : 8 novembre 2011

  22. Le corps incertain
    Origine : 2006 | Auteur : Vanessa Gault | En ligne : 8 novembre 2011

  23. J’te plaque ma sclérose
    Origine : 2006 | Auteur : Arnaud Gautelier | En ligne : 8 novembre 2011

  24. Océan déchaîné ou Mon Combat contre La Maladie
    Origine : 2006 | Auteur : Christine Jautée | En ligne : 8 novembre 2011

  25. Semailles et pagaille
    Origine : 2006 | Auteur : Laurence Pourieux | En ligne : 8 novembre 2011

  26. Dossier SEP - vaste tour sur les aspects sanitaires et sociaux etc. (mag. Réadaptation)
    Origine : janvier 2005 | Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 10 février 2009

  27. Enquête IPSOS sur les besoins et les attentes des personnes atteintes de SEP
    Origine : 2001 | Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 21 janvier 2009

  28. Bulletin de la Fondation Charcot n° 41, mai 2017.
    Auteur : Fondation Charcot Stichting. | En ligne : 10 mai 2017

  29. Magazine SP Canada printemps - été 2017.
    Auteur : Société canadienne de la sclérose en plaques. | En ligne : 13 avril 2017

  30. Destins multiples. Cinema. DVD.
    Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 13 juin 2016

  31. Clips musicaux (mise à jour mai 2016).
    Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 25 mai 2016

  32. Magazine FORTE 02/2016.
    Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 19 mai 2016

  33. Magazine SP Canada - printemps-été 2016.
    Auteur : Société canadienne de la sclérose en plaques. | En ligne : 13 avril 2016

  34. Magazine FORTE 01/2016.
    Auteur : Société suisse de la sclérose en plaques. | En ligne : 15 février 2016

  35. Vu dans la presse archives 2015 -
    | En ligne : 1er octobre 2015

  36. Vu dans la presse : en 2012
    Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 11 janvier 2013

  37. Vu dans la presse en 2011
    | En ligne : 11 janvier 2012

  38. Vu dans la presse en 2010
    | En ligne : 11 janvier 2011

  39. Vu dans la presse en 2009
    | En ligne : 11 janvier 2010

  40. Vu dans la presse en 2006 - 2007 et 2008
    | En ligne : 11 janvier 2009