Nouveautés Plan du site Newsletter Sites APF Ecoute Infos Contact
Accueil du siteSclérose en plaquesEn particulier***Questions - Réponses (plutôt médicales)Des réponses à vos questions (APF ECOUTE INFOS)
Dernière mise à jour :
jeudi 20 avril 2017

Statistiques éditoriales :
997 Articles

Statistiques des visites :
2146809 
depuis 01 Septembre 2009

Informations

LES "ECOLES DE LA SEP"

2017

 

Ligne d’écoute :

      • DES DIFFICULTES A UTILISER LE TELEPHONE ?

Le service SEP-PSY par tchat ou mail est fait pour vous !

 
Facebook

- Ancienne page : (Problème technique avec Facebook cette page n’est plus mise à jour. 29/09/16).

 

Évènements autour de la

Journée Mondiale 2017

- Maison de la SEP : à partir du 12 mai 2017.

 
PNG - 25.7 ko
Fleurs d’encre

Livre à télécharger !

 

Rééducation et kinésithérapie (questions - réponses)

13585 visites | En ligne : 4 mai 2009

- Peut-on trouver une liste des Kinés spécialisés dans la SEP ?

  • Réponse du professionnel : Cette question est tout à fait pertinente. On manque de kinésithérapeutes spécialisés pour les maladies neurologiques y compris la SEP. (Pr Labauge, Nimes, le 7 mars 2005).

- J’ai la SEP depuis bientôt 3 ans et depuis quelques semaines j’ai mal à la jambe droite et des amies m’ont parlé de pressothérapie est-ce que cela pourrait m’aider ?

  • Réponse du professionnel : La pressothérapie n’est pas une technique de rééducation utilisée dans la prise en charge de la sclérose en plaques. Cependant, il existe souvent dans cette maladie des troubles vasomoteurs (circulation sanguine), associés qui eux peuvent nécessiter ce type de soins. Il est donc nécessaire avant de discuter l’utilisation de cette prise en charge de faire un examen clinique précis. De toute façon seule une prise en charge spécialisée, adaptée à votre symptomatologie (déficit moteur, sensitif, atteinte cérébelleuse...) peut vous faire progresser. (Dr Monteil, médecin rééducateur SEP- le 31/05/01).

- Mon père a la sclérose en plaques, et depuis l’été, il a dû être hospitalisé ayant perdu l’usage de la jambe. Il a des difficultés à récupérer. Un médecin lui a conseillé de se reposer avant de penser à la rééducation, un autre lui a affirmé qu’il devait se rééduquer rapidement. Je me demande ce que mon père un peu démuni doit faire ? Je vous remercie d’avance pour votre réponse, je suis moi aussi très démunie et j’aimerais pouvoir trouver une réponse précise à cette question d’importance.

  • Réponse du professionnel : C’est une question importante et à laquelle la réponse va dépendre de ce que vos interlocuteurs (médecins rééducateurs et kinésithérapeutes) peuvent proposer comme type de pratique. La règle d’or est le repos - physique et psychologique - lors des poussées et le respect du seuil de fatigue (qui est en général grande) à tous les stades. Il faut donc des intervenants connaissants cette pathologie. Cela dit il faut donc entreprendre la rééducation à distance d’une poussée sévère et nuancer en fonction des personnes au cas par cas, ce qui fait qu’il n’y a pas de réponse standard pour le délais d’une pratique "classique" ! Mais si vous disposer dans votre région de kinésithérapeutes formés à des techniques de thérapie manuelle (type fasciathérapie, microkiné, . . ) cela autorise des prises en charges précoces sur des approches complémentaires du travail classique". (Dr Didier Vernay, Clermont-Ferrand, le 8/8/2003).

- J’aimerai savoir si l’électro-stimulation est recommandé pour la sep en effet, cela pourrait être un moyen de travailler les muscles sans faire trop d’efforts ?

  • Réponse du professionnel : Concernant l’électrostimulation, elle n’a une place que limitée, elle permet de renforcer le muscle mais ne joue pas sur la commande qui est l’élément déficitaire dans la SEP. Si elle doit être utilisée il faut que cela reste sur des périodes brèves en évitant d’épuiser le muscle, il faut de toute façon privilégier une activité physique. (Dr Philippe Gallien, Hôpital de Pontchaillou Rennes, le 10 août 2005).

- Aujourd’hui, puis-je encore espérer pouvoir récupérer mes facultés, autrement dit une autonomie plus grande et plus sûr ?

  • Réponse du professionnel : Indépendamment de l’évolution de la maladie et des traitements proposés par votre neurologue, la rééducation bien conduite, permettrait certainement dans votre cas de vous réautonomiser. Lorsqu’un déficit s’installe, il est fréquent d’utiliser des compensations qui parfois aggravent la situation.Une prise en charge de rééducation, visant à optimiser les capacités résiduelles, à gérer la fatigabilité permet souvent de réautonomiser les patients (sans parler de récupération neurologique). ((Dr Monteil, médecin rééducateur SEP, le 12/04/01).

- Y-a-t-il une possibilité que la maladie s’arrête et ne soit plus active ? Dans ce cas, l’organisme peut-il récupérer doucement ou les séquelles sont elles définitives ?

  • Réponse du professionnel : C’est le but recherché par les nouvelles thérapeutiques neurologiques, malheureusement, elle ne sont pas efficaces chez tous les patients. La récupération neurologiques, en dehors des phénomènes de poussées, dans les formes progressives est rare et leurs séquelles sont définitives, mais là encore, une utilisation rationnelle des muscles peut réduire leur impact sur la vie quotidienne. (Dr Monteil, médecin rééducateur SEP, le 12/04/01 ).

- Je souhaiterais savoir si une personne atteinte de SEP et aujourd’hui paralysée de tout un côté depuis 2 ans, puisse avoir l’espoir de remarcher un jour ? Il est difficile de répondre. Le déficit est-il complet ou partiel ? L’autonomie est-elle préservée, le côté " sain " l’est-il totalement ?

  • Réponse du professionnel : Seul un bilan clinique complet permet de répondre précisément à la question. De toute façon plus on s’éloigne dans le temps ou de la date d’apparition du déficit, plus les espoirs de récupération ou d’amélioration diminuent. Enfin, la récupération ou l’amélioration de la marche passe obligatoirement par un préalable de réautonomisation et elle ne doit être encouragée que si l’énergie dépensée pour réaliser l’activité es raisonnable.(Dr Monteil, médecin rééducateur SEP le 12/04/01).

 

Articles de cette rubrique

  1. Questions diverses (questions - réponses)
    Origine : 2000 | | En ligne : 7 avril 2014

  2. Chaleur, soleil etc... (questions - réponses)
    | En ligne : 4 mai 2009

  3. Diagnostic (questions - réponses)
    | En ligne : 17 octobre 2011

  4. Douleurs et spasticité (questions et des réponses)
    | En ligne : 5 mai 2009

  5. Elocution, parole (questions - réponses)
    | En ligne : 5 mai 2009

  6. Fécondité, grossesse, hérédité (questions - réponses)
    | En ligne : 24 février 2014

  7. Poussées (questions - réponses)
    | En ligne : 5 mai 2009

  8. Rééducation et kinésithérapie (questions - réponses)
    | En ligne : 4 mai 2009

  9. Sexualité (questions - réponses)
    | En ligne : 5 mai 2009

  10. Traitements (questions - réponses)
    | En ligne : 29 novembre 2011

  11. Vaccinations
    | En ligne : 18 novembre 2011

  12. Vésico sphinctérien, urinaire, intestinaux (questions - réponses)
    | En ligne : 5 mai 2009

  13. Vue, troubles visuels ( questions - réponses)
    | En ligne : 5 mai 2009