Nouveautés Plan du site Newsletter Sites APF Ecoute Infos Contact
Accueil du siteTémoignages, partage d’expérienceVous nous dites ... partage d’expériencesJe témoigne
Dernière mise à jour :
jeudi 23 novembre 2017

Statistiques éditoriales :
1057 Articles

Statistiques des visites :
2476325 
depuis 01 Septembre 2009

Informations

Les "Écoles de la SEP"

  • L’École de la SEP des Hauts-de-France débute le dépêchez vous.
  • L’École de la SEP de Paris - Ile de France est annoncée pour janvier 2018.
 
Pétition

Non au recul des droits !

 
 

Ligne d’écoute :

      • DES DIFFICULTES A UTILISER LE TELEPHONE ?

Le service SEP-PSY par tchat ou mail est fait pour vous !

 

Yvan témoigne : Hommage à ma kiné.

1111 visites | En ligne : 9 novembre 2017
JPG - 24.7 ko

      • Présentation :

Je m’appelle  : Yvan.

      • Témoignage :

        "Hommage à ma kiné..."

Ma famille me disait, va donc voir la kiné, ça ne peut que diminuer tes difficultés. J’y croyais à peine, je pensais que cela n’allait pas arranger mes problèmes, que nenni ! je me suis dit...

Mais quand je suis arrivé à mon premier rendez-vous, mon fauteuil, comme un fou, ne savait pas où aller.

Ma kiné, Lætitia a su m’accueillir avec le sourire et me guida sans fléchir.. Sans baguette magique, les premières séances furent difficiles, certes, mais tellement bénéfiques.

En pratique retrouver une once d’équilibre n’était pas chose facile mais avec acharnement, on peut aller plus loin, plus haut, c’est tellement plus beau de trouver un terrain d’entente pour améliorer sa démarche défaillante.

Les exercices les uns après les autres, me fatiguaient et parfois donnaient mes jambes en sacrifice. C’était pour la bonne cause, en pratique, ils n’avaient rien de maléfiques.

Il suffit de vouloir y croire, les séances étaient loin d’être rasoir ; même si parfois je me croyais au square, il faut toujours garder espoir, mes bras tentant, sans échappatoire, de temps en temps et tant bien que mal, à rattraper les balles. C’était pour tester la bonne coordination de mes membres supérieurs, les inférieurs, quant à eux, à force d’avoir l’impression de marcher sur des œufs, n’étaient jamais à l’heure.

Et je me suis fait un nouvel ami aussi, bien fixé sur le mur pour éviter les blessures, il s’appelle l’espalier, maintenant quand je pose mes mains sur ses rondins de bois il fait moins le malin et même si quelques fois je perdais l’équilibre, je me sentais plus libre.

Faire quelques mètres avec un déambulateur ne me fait plus peur.

Alors, avec acharnement et les encouragements de Lætitia les résultats étaient là.

Je vais moins craindre dorénavant de monter ou descendre des marches comme un vieux patriarche. Malgré ce coup de hache que m’a donné la vie, je continue à avançer sans a priori sur la maladie.

Merci à Lætitia de m’avoir redonné espoir, elle m’a servi d’accoudoir.

Les moments passés près d’elle m’ont fait pousser des ailes, me permettant, à chaque instant de survoler mes angoisses, et de dire que son métier de kiné, est bien fait pour aider les gens, que la vie abîme et froisse, et permet de progresser, sans abandonner, et que je remercie en toute simplicité...


Yvan, nous vous remercions de votre témoignage.


Une rubrique pour vous exprimer :

 

Articles de cette rubrique

  1. IRM Rimes. Yvan témoigne.
    Origine : 11 septembre 2017 | Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 11 septembre 2017

  2. Yvan témoigne : Hommage à ma kiné.
    Origine : 9 août 2017 | | En ligne : 9 novembre 2017

  3. MA VIE EN (SCLE)ROSE. Yvan témoigne.
    Origine : 3 juillet 2017 | Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 3 juillet 2017

  4. Yvan témoigne (3) : "le jour où j’ai perdu Titine".
    Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 17 octobre 2017