Bibliographie : Le parcours professionnel des patients atteints de sclérose en plaques à partir des données de la base nationale Hygie.
jeudi 5 novembre 2020

Le parcours professionnel des patients atteints de sclérose en plaques à partir des données de la base nationale Hygie

A.Guilleux, C.Regaert, M.Espagnacq, S.Pichetti, C.Sermet, E.Leray. In,

Revue d’Épidémiologie et de Santé Publique Volume 68, Supplement 2, September 2020, Page S65.

 Site éditeur : www.sciencedirect.com.


Résultats :

Au total, 1401 individus ayant une ALD SEP entre 1983 et 2013 et avec une carrière exploitable ont été identifiés, parmi eux 70,4 % étaient des femmes. La moyenne d’âge au moment de la reconnaissance en ALD était de 38,9 ans (± 9,8). La durée de suivi professionnel était en moyenne de 29,4 ans (± 10,8). L’analyse de la sous-population disposant d’au moins 5 ans de carrière avant et après la reconnaissance en ALD (n = 772) a montré que le taux d’emploi stable était de 65,8 % dans les cinq ans avant la reconnaissance contre 46,8 % dans les 5 ans suivant la déclaration de l’ALD (p < 0,0001). À l’inverse, les taux d’inactivité et de chômage augmentaient, passant de 18,3 % à 37,4 % (p < 0,0001) et de 3,4 % à 4,7 % (p < 0,005), respectivement. Sur la même période, le nombre de personnes ayant au moins un épisode de maladie passait de 8,5 % à 20,2 % (p < 0,0001). Conclusion

Cette étude confirme l’effet pénalisant de la SEP sur le parcours professionnel. L’apport d’un groupe contrôle (sans ALD) ainsi que l’analyse selon différentes caractéristiques que sont le sexe et l’âge des malades, et leur niveau de salaire à leur entrée sur le marché du travail permettra d’enrichir cette analyse préliminaire.