Du bénéfice de l’activité physique dans les formes ambulatoires de SEP.
mercredi 17 mars 2021

Cette étude transversale suggère clairement que le niveau d’activité physique conditionne les performances neuromusculaires et physiques des patients atteints d’une SEP, indépendamment de la sévérité et de l’ancienneté de la maladie, tout au moins quand la déambulation est possible.

Des études longitudinales sont cependant les bienvenues pour étayer cette hypothèse plausible : en attendant, il convient d’inciter ces patients à entretenir une activité physique aussi « intense » que possible sans tomber dans les excès et à lutter de toutes leurs forces contre la sédentarité.

- Dr Philippe Tellier sur www.jim.fr 16/03/2021.


Référence :

Rooney S et coll. : Physical activity is associated with neuromuscular and physical function in patients with multiple sclerosis independent of disease severity. Disabil Rehabil. 2021 ; 43(5):632-639. doi : 10.1080/09638288.2019.1634768.