Prescrire et contrôler l’autorééducation.
mardi 13 novembre 2012

Il s’agit ici de contrôler l’autorééducation avec une fiche synthétique d’exercices adaptés. Cette fiche est remise au patient afin qu’il puisse organiser son autoprise en charge.

« La rééducation des patients atteints de sclérose en plaques (SEP) présentant un score EDSS (Expanded disability status scale) inférieur à 4, pourrait améliorer leur qualité de vie. Elle se doit d’être adaptée et contrôlée par un masseur-kinésithérapeute.
Les exercices de cette rééducation devront présenter un rendement coût/efficacité le moins chronophage possible.  »

- Première partie, le document en pdf
- Deuxième partie, le document en pdf

Nous remercions Arnaud Choplin de nous permettre d’insérer cet article sur le site www.sclerose-en-plaques.apf.asso.fr

- Revue KS de décembre 2009, n°505 Site web : www.ks-mag.com.