Les troubles vesico-sphinctériens de la Sclérose en plaques
mercredi 25 février 2009

Les troubles vesico-sphinctériens de la Sclérose en plaques : Cours très complet par L’Association Nationale des Médecins Spécialistes de Rééducation Médecine Physique et de réadaptation (ANMSR).

Les auteurs : Dr Gérard Amarenco (1), Dr Sophie Bosc (1), Dr Eric Lapeyre (1), Dr Denis Lagauche (1), Dr Anne Le Cocquen (1), Dr Jacques Kerdraon (2). Texte non daté.

Source ANMSR Association Nationale des Médecins Spécialistes de Rééducation Médecine Physique et de réadaptation. A regarder aussi les autres cours sur la SEP.

« Les troubles vésico-sphinctériens sont d’une extrême fréquence au cours de la sclérose en plaques (SEP), atteignant près de 80% des patients. Révélateurs de la maladie dans 6 % des cas, ils engagent toujours le pronostic fonctionnel et majorent le handicap social et/ou psychologique déjà souvent important. Plus rarement, le pronostic vital est en jeu en raison du risque potentiel de dégradation uronéphrologique. La compréhension de leur mécanisme physiopathologique repose sur les explorations urodynamiques qui permettent, dans la majorité des cas, l’instauration d’un traitement spécifique efficace améliorant ainsi la qualité de vie des patients.

(...)