Mon ballon d’oxygène c’est... Bruno témoigne
lundi 3 juin 2013

Vous pouvez retrouver le questionnaire témoignage et y répondre si vous le souhaitez.
- Mon ballon d’oxygène c’est...

JPG - 24.7 ko

Illustration de la rubrique
JPG - 66.4 ko
Le Pianiste par Anne

Je m’appelle Bruno, j’ai 43 ans, les premiers signes de SEP en 1983, mais diagnostiquée en 1999.

J’ai mon ballon d’O2, c’est la recherche scientifique, menée en freelance, depuis près de 15 ans, en plus de mon activité professionnelle.

- Pouvez-vous m’en dire plus ? Qu’est-ce qui vous plait dans la recherche ? :
La rigueur, l’argumentation et le doute. On ne « croit » pas quelque chose parce que quelqu’un l’a dit. Sinon, cela serait tomber dans du religieux… un comble en sciences !!! On « marche » à la valeur, la clarté de l’argumentation et de la démonstration.

Quand, vous réussissez à montrer (cela m’est arrivé deux fois dans le biais d’articles) que Monsieur le Grand Professeur spécialiste de … a écrit n’importe quoi ou du moins que ses propos n’étaient pas assez étayés et que par ailleurs, vous étudiez plus de données et que cela détruit les assertions du personnage en question … vous êtes … content (mais sans exagérer car sinon on tombe dans les torts dénoncés !!). Sans compter que, là, tous les autres vous attendent au tournant … ne jouons pas les saintes-nitouches … c’est un vrai plaisir.

Et il y aussi, le plaisir de voir ses écrits publiés, cités par les collègues dans leurs travaux, d’avoir des question intelligentes à la fin d’une présentation à un colloque, de retrouver un collègue, de le convaincre, de s’écouter, de partager des idées et des observations, de dire « tiens, qu’est-ce que tu penses de cela ? » et que l’autre vous répond « attends, mais ton truc s’enclenche pilepoil avec tel résultat et … » …
A la fois tout ce qui est écrit à la question d’avant et aussi un échappatoire, de se dire « tiens, je ne dis pas que des bêtises !! », de prendre du recul …

- Dans quel domaine faites-vous de la recherche ? :
Mon activité de recherche s’intéresse à la recherche de relations de parenté entre espèces … je travaille sur de l’évolution biologique

- Pouvez-vous me dire ce qui vous à le plus passionné dans la parenté entre espèces ? :

  1. le fait de reconstituer des événements passés par l’analyse des caractéristiques présentes chez les êtres vivants et, par là même, de tenter de mieux comprendre leur biologie
  2. retourner à la source d’ouvrages historiques pour mieux cerner différentes choses
  3. voir, dans l’analyse de peintures rupestres, que mes quelques connaissances peuvent intéresser d’autres collègues et d’autres disciplines.

- Avez-vous fait des publications ? : Oui, une quarantaine dans des revues scientifiques internationales et autant en articles d’enseignement et diffusion des connaissances.

- Rencontrez-vous d’autres personnes ? :
Des chercheurs, très régulièrement, pour le travail, contacts incessants via courrier électronique

Merci Bruno
Propos recueillis par Sylvaine Ponroy
APF Ecoute Infos