La grossesse et la SEP, choix, déroulement... Christelle témoigne (43 ans)
jeudi 23 octobre 2014

Qu’avez-vous envie de dire, de témoigner pour aider les futures mères et futurs pères ? Ce questionnaire s’adresse autant aux femmes qu’aux hommes. N’hésitez pas à évoquer vos différents sentiments....
Vous pouvez retrouver le questionnaire témoignage et y répondre si vous le souhaitez, n’hésitez pas surtout...

Des livres pour les enfants à commander (gratuit)

JPG - 24.7 ko

Je m’appelle (prénom fictif) : Christelle
Vous êtes  : Une femme
Votre âge actuellement : 43 ans
Vous aviez quel âge au moment du diagnostic ? : 30 ans
Aviez-vous des enfants avant le diagnostic ? : Non

Votre choix d’avoir un enfant et le regard de la famille et de l’entourage ?
Je suis tombée enceinte à 41 ans ! Ce fut une surprise, car je pensais être stérile ou que mon corps ne voulait pas donner vie à l’enfant de l’homme de ma vie. Et puis, Lola est arrivée il y a 2 ans... Mon entourage est très restreint et l’a super bien accueillie. Il n’y a que moi qui ai eu très peur, peur de ne pas être une maman "parfaite" ... c’est FAUX (malgré mon handicap : fatigue, vue, équilibre,mains douloureuses).
Je sais qu’être maman est une belle aventure avec la conscience des moments douloureux mentalement et fatiguant, et surtout les moments ou juste le rire de Lola suffit à tout faire disparaître et me fait prendre conscience de l’importance de l’instant présent !!! Pour moi c’est cela la clef de tout.

Le déroulement de la grossesse et après ?
Une poussée le premier mois de grossesse et puis plus rien ! J’ai pensé à l’avortement mais avoir une vie en moi m’a permise de me dépasser et d’aller avec mes difficultés vers l’inconnu. Ma grossesse a été parfaite pour ma puce en prenant en compte mon âge. Je l’ai allaitée jusqu’ a 3 mois et arrêté car beaucoup trop fatiguée. J’ai refait une poussée légère début de cette année ! Depuis plus rien.

Comment avez-vous parlé de la SEP avec votre ou vos enfant(s) ?
C’est encore une enfant (2 ans), mais je lui ai parlé avec des mots d’adulte et du fond de mon cœur depuis la grossesse et maintenant encore pour lui apporter une compréhension à elle, une compréhension de cœur et d’âme !

- Qu’avez-vous envie de dire pour aider les futures mamans et futurs papas ?
Cette maladie est une façon douloureuse de se rapprocher au plus près de soi et de ceux qu’on aime. Colère, injustice , dépression...mais aussi rires, solutions alimentaires , repos ...
J’étais sportive, je ne peux plus courir mais j’avance de mieux en mieux grâce à une hygiène alimentaire qui fonctionne....Cela débute par ce que je mange, aliments sans gluten et sans laits animaux, compléments alimentaires adaptés à la sep, lavements etc.

Nous vous remercions de votre témoignage Christelle.