La confiture de roses n’a pas d’épine
mardi 8 novembre 2011


- "La confiture de roses n’a pas d’épine", biographie : Editions Publibook 238 pages (mars 2006). Un résumé du livre dans Faire Face Sep N°5 du mois du juin 2007.

- Quatrième de couverture :
« Sa vie n’est pas un conte de fée. Recueillie par les bonnes sœurs alors qu’elle n’avait que 2 ans, et jusqu’à ses 5 ans, elle pense que sa vie va s’illuminer alors qu’elle retrouve enfin sa mère et son père. Mais ce fut sans compter la personnalité et le comportement de sa mère, femme autoritaire, violente, aimante peut-être mais surtout au caractère extrêmement changeant, pernicieux, trouble. Une mère qui la rabaisse, la raille, la complexe, la vexe. Une mère qui peut être la cause primaire de sa sclérose en plaques…
Enfance malheureuse, brimée, moments éprouvants, violences domestiques, brimades quotidiennes, Patricia nous raconte tout. Qu’il s’agisse des attouchements sexuels qu’elle a subis à l’âge de 7 ans, de son mariage bien trop précoce pour fuir son enfer, de son époux qui la bat et de sa difficulté de se (re)construire, elle se livre à nous. Avec douleur, avec effort et avec émotion. Non pas pour se venger ou pour se plaindre. Mais juste pour enfin enterrer son passé, et revivre à nouveau, malgré son handicap qui la cloue dans son fauteuil. Pour pouvoir enfin se regarder dans un miroir et apprécier, être fière même, du reflet qu’elle aperçoit…  »

Couverture du livre

- Site de l’éditeur : www.publibook.com.