Comment je vois les choses, maintenant (+ de 5 ans avec le diagnostic SEP), Yo témoigne (34 ans)
vendredi 13 avril 2012

Le cheminement avec la maladie est particulier à chaque personne ... Merci de nous dire "comment vous voyez les choses" maintenant.

- Vous pouvez retrouver le questionnaire témoignage et y répondre si vous le souhaitez


Je m’appelle (prénom fictif) : Yo
Vous êtes ? : Un homme
Votre âge actuel ? : 34 ans
Année de votre diagnostic ? : 28 ans

Comment pensez-vous, vous êtes reconstruit ?
Si l’annonce de la maladie a été violente et sa progression rapide la première année son évolution s’est globalement stabilisée par la suite ce qui pour mon cas m’a permis de reprendre le fil de ma vie et sortir la tête de l’eau.

Ma reconstruction je la dois à ma famille qui a su être là et au Seigneur.

Vous êtes-vous replié sur vous-même ? :
Non, je me concentre sur la famille, mes enfants et mes proches, le reste étant aujourd’hui complètement accessoire, en dehors de ce socle qui ne ma jamais lâché je ne fais aucun effort.

Après je n’en parle jamais, je la cache, je n’en ai pas honte, mais je la cacherai tant que je peux pour pouvoir me battre comme les autres.

Après cette maladie m’a appris une chose, c’est qu’on ne la bat pas, elle gagnera. Mais elle m’a appris une autre chose, c’est que pour le reste, dans la vie professionnelle, au cours de nos combats du quotidien, face à nos peurs nous sommes tout simplement plus fort et plus résistant que les autres.

Avez-vous ressenti le besoin d’un soutien psychologique ? :
Oui les deux premières années ont été très sombres, j’ai demandé un soutient pendant deux séances puis j’ai arrêté, non pas par fierté mal placé mais tout simplement car j’étais incapable de me raisonner et de prendre le temps d’écouter.

Connaissez-vous notre (N°vert SEP) ? : Oui

Notre N°vert 0800 85 49 76 est gratuit à partir d’un poste fixe et anonyme, cette écoute est ouverte du lundi au vendredi de 13h00 à 18h00. N’hésitez pas à appeler, cela fait du bien de parler et d’être écouté(e). Des psychologues sont à votre écoute.

Pour terminer

Que souhaitez vous dire tout simplement...
Vivons nos rêves, nous n’avons qu’une vie, qu’elle prenne ce quelle a à prendre mais nous ne lui laisserons pas tout.

Bon courage mes amis

Nous vous remercions pour votre témoigne Yo.